Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn

Agence de publicité Business to Business et communication interne

Les consommateurs aussi ont besoin d’être valorisés. Connaissez vous l’effet Barnum ?

[ Article Elodie Mielczareck - sémiologue ] En 1949, un psychologue nommé Forer fait passer un test de personnalité à ses étudiants. Il jette les résultats à la poubelle pour les remplacer par un texte trouvé dans la rubrique Astrologie d’un magazine. Voici le texte en question, remis à chacun des élèves : «Vous avez besoin d’être aimé et admiré, et pourtant, vous êtes critique avec vous-même. Vous avez certes des points faibles dans votre personnalité mais vous savez généralement les compenser. Vous avez un potentiel considérable que vous n’avez pas tourné à votre avantage. A l’extérieur, vous êtes discipliné et vous savez vous contrôler, mais à l’intérieur, vous tendez à être préoccupé et pas très sur de vous-même. Parfois, vous vous demandez sérieusement si vous avez pris la bonne décision ou accompli ce qu’il fal[...]

Magazine d’entreprise : réussir une couverture efficace

Alors que Pharmactiv (groupement de pharmacien filiale de l’OCP) confiait à Bigfoot, la conception et la production de son magazine mensuel destiné à son réseau, c’est l’occasion de se pencher sur la recette d’un « UNE » efficace… Gros plan, analyse et  décryptage d’une « UNE » efficace par Elodie Mielczareck. Elodie est sémiologue experte en langage verbal, non verbal et comportemental. Auteure de l'ouvrage "Déjouez les manipulateurs" http://www.analysedulangage.com/ La Une d’un magazine, c’est l’élément essentiel de toute communication, c’est ce qui va donner envie de feuilleter l’ensemble, c’est la mise en appétit de nos processus cognitifs. Or il se trouve que le cerveau est sensible à certaine scénographie, c’est-à-dire à certaines mises en scène de l’information.   Petit décryptage sémio des techniques qui marchent. L’oeil. Il est sensible aux couleurs et aux formes. Elles viennent le séduire et captent immédiatement son attention. Les couleurs vives sont particulièrement appréciées. Le mouvement également, l’organisation spatiale, les lignes, les textures. En définitive, tout ce qui crée du contraste et de la discontinuité crée du rythm[...]